JOUR 1 :

GENEVE ou PARIS / OSLO / TROMSO.
Départ matinal de Genève ou Paris, direction Oslo, capital de la Norvège, puis par un vol intérieur nous rejoindrons Tromsö.
Transfert en bus ou taxi sur le petit port de Tromsö où nous attends notre bateau et son équipage, nuit au port, sur le bateau.

JOUR 2 :

TRAVERSEE DE L’ULLSTINDEN.
Tôt le matin le bateau appareille en direction des alpes de Lyngen.
Première Halte sur une petite plage au pied de l’Ullstinden (1078m), dernier sommet bordant le fjord de Tromsö.
L’itinéraire zigzague à travers une forêt de bouleaux avant de rejoindre une large croupe puis une belle arête. Descente dans une combe d’où l’on rejoint un col qui nous permet de plonger directement sur la côte Est, où nous retrouverons le bateau, qui lui aura fait le tour de la montagne.
Dénivelée positif : 1078m.
Dénivelée négatif : 1078m.

JOUR 3 :

TRAVERSEE EST OUEST DE L’ILE DE KAGEN.
L’annexe du bateau, nous pausera sur la plage au niveau de Steinbrotet.
Une pente soutenue dans des bouleaux (250m) nous permettra de rejoindre un vaste plateau afin de rejoindre le sommet du jour Redotinden (847m), puis une longue descente dans un vallon nous conduira sur un plateau finissant en au bord de la plage.
Dénivelée positif : 847m.
Dénivelée négatif : 847m.

JOUR 4 :

TRAVERSEE NORD SUD DE L’ILE D’ULOYA.
Appareillage vers le mouillage d’Ulöybukta, sur la côte Nord-Est de l’île d’Ulöya.
La randonnée débute par une forêt de bouleaux, assez dense puis nous rejoindrons des alpages. Enfin une belle arête, parfois cornichée, nous obligera à progresser ski sur le sac et crampons au pied afin d’enchaîner les sommets de Blatinden (1142 m), Uloytinden (1114 m) et Kjelvagtinden (1064 m).
Très belle descente plein Sud, sur un vaste éperon, nous retrouverons le bateau au mouillage de Haynnes, où nous passerons la nuit.
Dénivelée positif : 1142 m.
Dénivelée négatif : 1142 m.

JOUR 5 :

TRAVERSÉE D’EST EN OUEST DU STORGALTEN 1219m.
Courte navigation jusqu’à la plage de Yt Gammvika.
Remontée d’un vaste plateau, un petit raidillon nous permettra de prendre pied sur le glacier de Gammvikblaisen, que nous suivrons jusqu’au dôme sommital du Storgalten (1219m).
Superbe descente pleine ouest jusqu’au bateau dans le mouillage de Sandneset, où nous passerons la nuit.
Dénivelée positif : 1219 m.
Dénivelée négatif : 1219 m.

JOUR 6 :

ILE DE REINOYA ASCENSION DU STEINF-JELLET 797m.
L’annexe nous déposera sur la plage au bout du vallon de Söreiddalen que nous remontrons, en traversant un petit lac gelé, à la fin de celui-ci la pente se redressera doucement pour atteindre le sommet sud du Gunnars-fjellet (752m), nous emprunterons une vaste arrête au abords abrupte pour arriver au sommet du Stein-fjellet (797m).
Une belle descente plein sud nous permettra de rejoindre notre embarcation.
Dénivelée positif : 797 m.
Dénivelée négatif : 797 m.

JOUR 7 :

ASCENSION DU NORDFJELLET 1000m.
La plage de Rössnesshamn sera le point de départ de notre dernière journée de ski, après avoir traversée le lac gelé Ringvatnet, nous monterons par des pentes douce au sommet du Glimfjellet (786m) où nous déposerons les skis, une fine arête nous permettra de rejoindre le sommet du Nordfjellet (1000m). La descente s’effectuera sur un éperon passant par le Glimtinden (413m), surplombant notre bateau.Courte navigation pour rejoindre le port de Trömso où nous passerons la nuit.
Dénivelée positif : 1000 m.
Dénivelée négatif : 1000 m.

JOUR 8 :

TROMSO / OSLO / PARIS ou GENEVE.
Après notre dernier petit déjeuner aux embruns marin, transfert pour l’aéroport de Trömso, direction Oslo puis votre aéroport de départ.


Dates :
8 jours, de mars à avril

Niveau / difficulté :
Ce raid est à la porté de tous skieur de randonnée.
Sur le plan physique les dénivelées sont de 800 à 1200m.
Au niveau technique il est important de savoir maîtriser les conversions, le ski en toutes neiges, il est nécessaire de savoir utiliser des crampons et les couteaux.
L’inclinaison des pentes est très variable en fonction des objectifs, les skieurs les plus fort pourront se régaler dans de nombreux couloir dominant les fjords tandis que les skieurs moins expérimentés pourront chevaucher des croupes arrondis.
L’éloignement, la vie en groupe sont des paramètres importants auxquels il faut se préparer.